Quelle assurance pour quel conducteur ou conductrice?

Il peut ne pas être aisé de choisir son assurance automobile, en particulier quand on est confronté à ce monde assurantiel pour la première fois. Mais quelques éléments simples peuvent déjà nous orienter sur la bonne voie.

Les Elements de base

Le premier travail à faire pour choisir la bonne assurance est de définir ses besoins. Ce n’est que dans un second temps qu’il conviendra de comparer les produits sur le marché et les garanties relatives offertes.

Par ailleurs, le montant de la cotisation est un élément essentiel. C’est d’autant plu vrai qu’il varie d’une assurance à l’autre (pour des couvertures égales) et en fonction des couvertures et des franchises qui s’appliqueront. La question à se poser est donc simple: combien êtes-vous prêt(e) à payer pour faire assurer votre véhicule?

Les véhicules neufs

Quand les véhicules sont neufs, ils ont bien évidemment une valeur importante. Il va donc falloir se couvrir sérieusement et ne pas prendre le risque de déconvenues.

C’est pour cette raison qu’il est souvent conseillé de prendre une assurance “tout risque” qui indemnisera pour tout sinistre.

Attention: Il existe toujours des subtilités dans les contrats d’assurance – et la première année de circulation est un cas particulier. En effet, si un sinistre devait arriver lors de l’an I, votre contrat pourrait prévoir une indemnisation sur la base de la valeur du véhicule neuf…ou de l’épave. Selon les cas, cela peut être une catastrophe pour vous en termes de remboursement.

Les véhicules d'occasion

Par définition, la valeur d’un véhicule d’occasion est plus faible que celle d’un véhicule neuf. Les considérations concernant l’assurance ne sont donc pas les mêmes.

Le minimum à avoir est une assurance responsabilité civile. Elle protège ainsi les tiers au cas où vous leur causeriez un dommage (c’est l’assurance qui prendra en charge l’indemnisation, et non vous-même si vos propres deniers). 

Ceci étant dit, plusieurs niveaux de couverture sont possibles sur les véhicules d’occasion: vous pouvez rester sur une assurance responsabilité civile si la valeur du véhicule est faible (2.000 – 3.000 euros) ou augmenter les couvertures si la valeur de votre véhicule est plus grande.

Cas des dépannages à distance

Bien que nous vous conseillons fortement de lire chacune des clauses de votre contrat, il y en a une qui pourrait vous causer quelques soucis: le dépannage à distance. Il se peut en effet que votre assureur ait prévu une distance de votre domicile minimum à laquelle vous deviez être pour être dépanné et pris en charge. Elle peut être de 25km, 50km, etc.

En clair, si vous tombez en panne à 10km de chez vous et que votre contrat prévoit une couverture de risque seulement à partir du 25ième kilomètre, vous devrez vous débrouillez seul (ce qui peut vite revenir très cher si vous êtes en plus appel à une dépanneuse).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *